studioBG Production

studioBG Production
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
AC/DC
15 JUIN 2010



Pays : France
Ville : Nice
Place : Stade Charles Erhrmann

Date : 15 Juin 2010
Tour : Black Ice European Summer Dates 2010

Premières Parties : Killing Machine & Slash


Note : 20+/20




Départ de Lille a 7h du mat' pour arriver à Nice vers 13h. Je pars, le soleil est présent, et après avoir dépassé Lyon le temps commence à changer, et après Marseille c'est le déluge. Mais arrivé sur Nice le Soleil est présent.

Je me rend à mon hotel, j'ai le temps avant le concert, donc je décide de visiter un peu, et d'aller sur la promenade des anglais. En descendant le temps commence à s'assombrir, et a peine j'arrive sur la promenade qu'il commence a pleuvoir, et pas une petite pluie, je suis trempé jusqu'à l'os pour rejoindre l'hotel.
Je prend une bonne douche chaude et je prend des affaires sèches pour choper la navette pour le stade à la gare SNCF, le déluge continu, arrivé au stade le temps s'éclairci un peu, je prends place pendant la première partie qui n'est vraiment pas excellente.

La seconde première partie sera beaucoup plus intéressante : SLASH, un show vraiment énorme, Slash occupe le catwalk cher à Angus.
Il enchaine les titres de son dernier album, puis entame les titres de sa période Guns 'n Roses, et le public le remercie chaleureusement, la version de Paradise City est dantesque.
1 heure de show, et SLASH tire sa référence, les techniciens s'affèrent à nettoyer la scène des gouttes d'eau.

21h la video d'intro débute, et le stade est
en effervescence, le train déraille et le groupe arrive dans un fracas, le catwalk éclate en feu d'artifice et Angus apparait sur la plate-forme. Quel plaisir de revoir ces 5 gars depuis le stade de france de 2009.
La pluie commence a repointé son nez, j'ai l'impression que le groupe donne encore plus pour nous la faire oublier. La setlist n'a pas changé mais c'est pas grave, Shot Down In Flames vaut vraiment le détour. Les titres s'enchainent jusqu'à The Jack, avec un public féminin bien moins pudique que Paris (si vous voyez ce que je veux dire...).
Shoot To Thrill débarque, et le break est toujours quelquechose d'impressionnant quand le public frappe dans ses mains.
La surprise de la soirée, l'apparition de High Voltage au détriment de Dog Eat Dog, allégé de son break qui a fait les beaux jours du groupe en 88 et 90/91 présenté ici plus dans sa version studio.

Les boys tiennent une forme olympique, et Let There Be Rock le prouve, véritable prouesse de Sir Angus lors de son solo.
Puis malheureusement voilà déjà le rappel, Highway To Hell déchainera les foules, et For Those About To Rock ravagera les tympans.
Après le déluge de la pluie, on a eu le droit à un déluge de riffs. Pour moi le meilleur concert auquel j'ai pu assisté. (le voyage, les circonstances de ce concert, l'ambiance, et un groupe qui s'est surpassé).

Le lendemain j'apprendrais qu'encore une heure avant le concert, ce dernier n'était pas sur d'avoir lieu à cause des fortes précipitations et du vent.
D'ailleurs à cause de ces intempéries beaucoup de fans n'ont pas pu assister à ce concert. La voie ferrée entre Toulon et St Raphael a été coupé pendant 2 jours à cause d'un dommage sur la voie. Donc le lendemain matin j'ai été privé de train, et donc j'ai pris l'avion Nice-Paris, pour assister à Bon Jovi le soir même à Bercy.