studioBG Production

studioBG Production
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
BLACKFOOT





Pays : France
Ville : Leffrinckoucke
Lieu :
La Poudrière

Date :
15 Avril 2011

Premières Parties :
Christophe Marquilly, Nine Below Zero


Note :
17/20



Cette salle de la Poudrière est vraiment sympa, tenue par une association de passionnés de Rock (avec un coin disquaire) qui tiennent à nous présenter des groupes rares sur les scènes françaises ; Blue Oyster Cult, The Quireboys et ce soir Blackfoot.

Le show commence a 20h, Christophe Marquilly ouvre cette soirée, les riffs sont plutôt bons mais il chante en français et là je bloque, ça ne passe pas pour moi. L'ex-Stocks assure un set de 1h, tout comme Nine Below Zero, qui commencera a 21h15, groupe de Pub Rock qui a eu son p'tit quart d'heure de gloire en 81-82, il est composé du batteur et du bassiste de l'ancien groupe de Rory Gallagher. Mais ce groupe m'as pas fait planer du tout, ils ont introduit un harmonica, mais ça passe pas. Un p'tit coup d'harmonica ça Clin d'Oeil comme les Cornemuses sur It's a Long Way To The Top. Mais là ils nous servent de l'harmonica à chaque morceau, et qui plus est, surmonté d'un solo d'harmonica. Vraiment passable.

22h30, Blackfoot entre en scène, avec Good Morning. Seul le bassiste est un membre originel de Blackfoot, et sa tenue le fait ressentir, un véritable indien. Il tabasse sa guitare basse, et est vraiment content d'être sur scène, tout comme les deux guitaristes qui n'arrêtent de faire des sourires aux mecs des premiers rangs. Le groupe envoie les titres sans pause, et passent très bien. Arrive la presque fin du show, et le groupe enchaine (l'entrainan) Fly Away, (le punchy) Train Train et la Power Ballade Highway Song
Blackfoot dominent bien la scène, n'hésitant pas à monter sur les caissons de basse situés devant la scène pour nous agréementer de bon soli (basse et guitare). Pour terminer, le groupe revient avec un rappel qui ne me marquera pas beaucoup malheureusement. Puis les saluts à la salle, et ovationne le groupe, et ils l'ont mérité, après plus d'une dizaine d'années de désertion, j'espère que le groupe va revenir fort de ce triomphe sur le territoire français.