studioBG Production

studioBG Production
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
OZZY OSBOURNE
20 SEPTEMBRE 2010



Pays : France
Ville : Paris
Place : Palais Omnisports Paris-Bercy

Date : 20 Septembre 2010
Tour : Let Me Hear You Scream European Tour

Premières Parties : Danko Jones & Korn


Notes : 19/20


Ozzy, The Prince of Darkness en concert en France, à Bercy qui plus est, c'était Inmanquable cet évênement ! Ce mec est un dieu, une voix hors du commun dans la musique Metal, et qui a été l'un des précurseurs de ce mouvement avec Black Sabbath, et renouvellant ce mouvement en 1980 avec son propre groupe au côté d'un dieu de la guitare trop tôt disparu, Mr. Randy Rhoads (croisement entre la lourdeur de Tony Iommi et la rapidité de Van Halen).

Mais il faut se rendre à l'évidence, Ozzy est loin d'attirer les foules sous son propre nom, plutôt que sous Sabbath. Ce qui fait que Bercy est même pas a moitié plein la scène a même était avancé en milieu de salle. Les organisateurs ont vu trop gros pour le Madman. Les festivités commencent à 19h00, mais je ne m'installe pas tout de suite, parce que je connais les premières parties et je n'adhère pas du tout au style. Bref j'arrive pour 20h45, on a plus à faire à un zenith ce soir qu'à un Bercy. Tout d'un coup la voix d'Ozzy raisonne dans toute la salle, les lumières sont encore allumés, et il apparait sur scène tranquillement. Une entrée des plus simples, mais qui met le public en trans !! 

On est peut-être pas nombreux, mais ce sont les fans qui se sont déplacés en masse, pas les amateurs du dimanche, donc cela promet un public enflammé.
Ozzy lance le premier titre, Bark At The Moon, et son groupe déboule, avec son p'tit nouveau guitariste, qui s'en sortira pas trop mal. Une scène dépouillée, un rideau bleu-violet assez mystique, et un Ozzy très aquatique ce soir, équipé d'une lance à eau, il n'a pas arrété d'asperger les premiers rangs mais aussi les mecs de la sécurité ainsi que lui même, et je n'ai pas compté le nombre de seaux qu'il a aussi envoyé.
The Prince of Darkness est un véritable front-man, c'est lui qui tient la baraque sur tout le concert, d'ailleurs cela s'est senti lorsque à la suite le batteur puis le guitariste ont joué leur solo, Ozzy s'est absenté et l'ambiance s'en est beaucoup ressenti.

Et niveau setlist me demanderez-vous?? - Et bien, une très bonne setlist, du gros hits de sa collection personnelle (Crazy Train, Suicide Solution ...) et du Black Sabbath (Iron Man, War Pigs). Une bonne surprise avec Killer of Giants. No More Tears aurait été le bienvenu, mais il nous a gratifié d'un Flying High Again surprise en fin de set.
Enfin bref, Un mini-Bercy pour accueillir un maxi-Ozzy, une ambiance de feu pour accompagner un Madman en forme et qui arrive nous tenir et donner la pêche, c'est un véritable FRONT-MAN et c'est d'ailleurs pour ça qu'il est toujours là aujourd'hui, et qu'il attire toujours du monde.